Off the record

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 21 juillet 2005

Sex and the city.

Nous voila plongés jusqu'au cou dans la soupe chaude et unificatrice, non pas de Clara Sheller, c'est dépassé, mais de Sex and the city.
Et oui, c'est comme "batman begins" j'ai dit que j'irais jamais le voir...Sauf que pour Batman, c'est vrai, je n'irais jamais :mrgreen:
Ca se passe à New-York, il n'y a que des gens riches cadres sup qui ont des problèmes de vie très très ... bon ils sont célibataires quoi... :cry:
Une petite analyse plus approfondie va s'imposer je le sens, mais je n'en suis qu'à la première saison (1998), alors waiiiiiit !

Blood and bones

Quel film !
Ca remue... et pendant 2h30 ! on en a pour ses 10€ ! ou ses 0€ si on a la carte, j'adore !
Le film conte l'histoire d'un coréen émigré au Japon, dont la personnalité est très primaire (auphémisme). Résultat on est transporté dans le quotidien de la communauté coréenne d'Osaka, entre 1910 et 1960...on dirait Arte.
Ca donne des scênes d'une grande violence...Quelquechose comme 5 scènes de viol...C'est brut, ça sent l'horreur du quotidien.
Ca donne aussi un aperçu de la condition de la femme à cette époque au Japon, considéré très civilisé...
-> Pour les futurs débats de "ni putes ni soumises" !